Partir aux Jeux Paralympiques de Londres 2012

  • Partir en compétition internationale tel que les Jeux Paralympiques de Londres est une expérience importante et stressante. La technique visuelle utilisée ici est basée sur le principe du Mind Mapping (en savoir +). Cette carte a pour objectif de fournir un accès rapide et simple à toutes les informations utiles à l’athlète pour se préparer. 2ème objectif lié au contexte de l’époque. Je n’étais pas avec l’équipe dans le village olympique et cette carte était le moyen d’être présente tout en étant absente physiquement. Certains l’ont affiché sur la porte de la chambre, d’autres l’avaient sur leur tablette. Elle servait de fiche mémo rapide à consulter et rassurait au quotidien.

    17 juil
    17 juil
  • Un chiffre pour aborder le sujet : 1/3 des 600 athlètes américains ont bénéficié d’une préparation mentale pour Atlanta (hypnose, PNL, techniques de visualisation mentale …) pour Sidney et depuis les chiffres semblent du même ordre. Les techniques de visualisation mentale ou imagerie mentale s’appuient notamment sur des techniques d’hypnose et de PNL adaptées au monde du sport. Il s’agit d’une visualisation « intériorisée » (qui se fait dans la tête) Ce sont les techniques dominantes actuelles mais l’équipe de Signos a largement renforcé la méthode en la combinant aux techniques de visualisation « extériorisée » (qui se fait en dehors de la tête). On projète sa visualisation sur papier ou écran sous forme de schémas et cartes. Ces schémas et cartes servent alors de miroirs qui nous aident à mieux décortiquer chaque élément de notre réussite en offrant une vision globale. Il ne s’agit plus simplement d’un film dans sa tête avec caméra interne mais aussi d’arrêt sur image avec caméra externe. Les scénarios sont écrits. Pas perte de temps pour les réécrire. Plus facile pour les faire évoluer et les améliorer

    15 juil
    15 juil
  • La performance globale se joue à deux niveaux 1er niveau : l’athlète Un athlète doit maîtriser plusieurs paramètres pour réussir : physique, physiologique, nutritionnel, technique, tactique, mental. De manière plus simple, on utilise le schéma Jeu – Physique – Mental pour présenter aux sportifs un modèle simple pour la recherche d’une performance globale. Chaque domaine fait appel à des méthodes de préparation pour améliorer ses performances. Tous ces paramètres ne sont pas traités de manière équivalente. Le mental est trop souvent sous-estimé, parfois même ignoré. Pire encore, abordé sans méthode à grand coup de « vas-y, défonce-toi, tu vas laisser tes tripes » ou de méthode Coué « tu vas réussir, tu vas réussir, tu vas réussir », le sportif se fabrique des croyances irréalistes. Nos pensées influent sur nos actes, nos attitudes, notre comportement… Tous les athlètes qui ne maîtrisent pas leur mental rencontreront l’échec. La performance mentale aide à garder les idées claires pour mobiliser la technique et tirer le meilleur parti de son état physique. Signos aide le sportif à capitaliser toutes ses expériences pour construire une vision concrète sur sa propre performance. 2ème niveau : le collectif et l’environnement Bien que l’on me dénomme souvent comme « coach mental » par facilité de vocabulaire, je suis en fait plus une facilitatrice de la performance sportive car je veille à installer une dynamique collective entre tous les acteurs qui sont à côté du sportif : l’entraîneur, le médecin, le kiné, le physiologiste, le manager. Le facilitateur aide aussi le Staff à être plus performant.

    15 juil
    15 juil
  • Définir des objectifs de résultat Ex : gagner un tournoi, devenir n° 1 mondial … Ces types d’objectifs renvoient à une projection dans le futur pour aider à mobiliser ses moyens et ses ressources personnelles. Cette projection aide à clarifier son ambition propre, par rapport aux adversaires ou soi-même. Définir des objectifs de progression Dans ce cas, il ne s’agit pas de regarder le futur mais de regarder le passé. Les expériences passées sont sources de blocages voire d’échecs interdisant l’accès à la performance. Il s’agit d’identifier les déclencheurs et mécanismes de blocages, puis de clarifier des objectifs de progression pour débloquer les situations ou dépasser les obstacles. Définir des objectifs d’innovation Le sport de haut niveau s’accompagne d’une recherche permanente des méthodes et matériels les plus efficaces. Il faut savoir évoluer avec son temps pour ne pas être dépassé. Mais parfois, la performance naît d’une innovation majeure. Et c’est souvent dans des situations imprévues ou sans solutions apparentes que l’être humain innove.

    10 juil
    10 juil